Commerce et économie

Comment augmenter le rendement de notre argent ?

Aujourd’hui, tout le monde le constate, les banques ne sont plus à même de proposer un rendement correcte pour nos économies. Pire, elles sont en train de récupérer sur le dos des épargnants les sommes colossales qu’elles ont perdues il y a quelques années suite à la crise financière.

Les taux d’intérêts proposés par les institutions financières sont historiquement bas et sont en définitive « contre productifs » si l’on tient compte de l’augmentation  annuelle moyenne du coût de la vie, c’est-à-dire l’inflation. Ainsi, à titre d’exemple, 100 eur placés en banque vous donneront  sur papier 103 eur au bout d’un an. Mais en réalité, c’est 99 eur que vous aurez en définitive, compte tenu de l’inflation. Vous aurez donc perdu 1 eur !

Donc, au fil du temps, votre capital fond inexorablement et cela malgré les apparences ! La situation devient donc préoccupante pour vos économies, d’autant plus qu’à moyen terme cela risque de s’aggraver car les taux vont encore probablement baisser.

Quand on voit la masse de l’épargne bancaire en France ou en Belgique par exemple, on peut dès fois se demander pour quelles raisons les épargnants, petits ou gros, s’évertuent-ils à laisser fondre, lentement mais surement, leur épargne ? Il y a plusieurs raisons à cela, mais la principale c’est qu’ils pensent qu’ils n’ont plus le choix ! En effet, la crise financière en a échaudé plus d’un et la confiance dans la finance en générale et donc dans les banques en a pris un coup. Le commun des mortels a pris conscience que toute banque qu’il croyait auparavant indestructible et sure, ne l’était plus et que dès lors son argent n’était plus en sécurité. Adieu donc les produits bancaires sophistiqués et risqués à haut rendement, retour aux bons vieux comptes d’épargnes garantis par l’Etat !

Même les amateurs de placement boursiers sont devenus méfiants et ont dû  faire face à une baisse quasi généralisée, quoique les opportunités de rendements dans la bourse subsistent toujours, mais sont maintenant saisies plus par les véritables amateurs de Bourse.

Même les obligations d’Etat n’ont plus vraiment la cote, quand on voit des Etats (comme la Grèce, pour ne pas la citer) tomber en quasi faillite…

Il reste pourtant un secteur qui n’a pas les inconvénients des autres…Il s’agit du marchés des changes ou marché des devises, appelé plus communément le « Forex ».  5000 milliards de dollars échangés quotidiennement parmi les acteurs de ce marché que sont les institutions bancaires et financières, les Etats, les fonds de pensions et…les particuliers, part de ce marché en constante progression.

Les avantages du Forex sont multiples : vu la taille des échanges quotidiens, ce marché ne peut pas être manipulé. De plus, contrairement au marché des actions, les opportunités de trader se font aussi bien à la hausse qu’à la baisse !

On n’a pas besoin non plus d’avoir un capital important pour démarrer. Schématiquement, avec 100 eur de mise propre, on peut trader comme si on avait 300.000 eur ! C’est ce qu’on appelle « l’effet de levier » avantage offert en raison des faibles variations journalières des cours de devises. Cet effet de levier est bien sûr une arme à double tranchant pour ceux qui effectueraient des opérations de manière irréfléchies.

Autre avantage, c’est la facilité avec laquelle on peut accéder à ce marché. Grace aux plateformes de trading sur internet, tout le monde peut trader à partir de chez soi ! Les meilleures plateformes de trading sont très conviviales et extrêmement faciles d’utilisation. Ces plateformes sont en fait les brokers ou intermédiaires incontournables du marché des devises. Ces brokers nous offrent non seulement l’accès à ce marché rentable, mais aussi la formation de base, les conseils avisés et personnalisés ainsi que la possibilité de s’entrainer de manière virtuelle sur un compte démo !

Le trading des monnaies à l’air à première vue assez rébarbatif et compliqué pour les novices, mais on se rendra vite compte que c’est en définitive bien plus simple qu’il n’y parait et que c’est à la portée de tous.

Avec un rendement de 10% par moi, cela ne vaut-il pas la peine de s’y intéresser un peu de plus près ? ( A suivre…)

http://www.comprendre-la-bourse.net

http://top-sites-infos.blogspot.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *