Santé

Le mesothelioma – cancer de l’amiante, ce qu’il faut savoir

Le mesothelioma est un cancer rare mais très virulent.  Il affecte les surfaces mésothéliales.  Ces surfaces sont des tissus qui recouvrent les poumons (plèvre), la cavité abdominale (péritoine) ainsi que l’enveloppe du cœur (péricarde) et plusieurs autres organes du corps humain.  Ce cancer serait causé en majorité par l’exposition à des fibres amiantes qui sont inhalées par les travailleurs pendant leur carrière en usine de transformation d’amiante ou de produits dérivés d’amiante.  Le cancer mesothlioma peut également être contracté après une longue exposition à l’érionite – produit provenant des pierres volcaniques présentes dans les graviers et autres types de matériaux utilisés dans les chantiers routiers.

La forme la plus connue du cancer mesothelioma est le mesothelioma pleural qui affecte la plèvre des poumons.  La plupart des cas recensés de mesothelioma le sont sur des personnes ayant travaillé en usine pendant plusieurs années.  Cependant, certains des cas diagnostiqués de ce type de cancer l’on été chez des membres des familles de travailleurs qui ramenaient des fibres d’amiante à la maison après leur journée de travail dans leur vêtement, leur cheveux ou sur leur peau.  D’où l’exposition fréquente à l’amiante des proches de ces travailleurs.

Le taux de morbidité élevé du cancer mesothelioma est du au temps de latence de ce type de cancer asymptomatique à ses débuts.  Le mesothelioma se déclare 20 à 50 ans après l’exposition aux fibres d’amiante par des symptômes tels que des douleurs thoraciques, un essoufflement et un épanchement pleural récidivant, en général hémorragique.  L’espérance de vie des victimes de ce cancer est de 12 à 15 mois vu les diagnostics tardifs.

Vu la découverte des causes de ce type de cancer les pays d’Europe ont interdit l’utilisation de tous produits contenant de l’amiante depuis quelques années. Les statistiques peuvent donc prévoir une augmentation considérable de cancer mesothelioma d’ici les années 2029.  La Grande-Bretagne et l’Allemagne sont les pays où l’on trouve le plus de cas de cancer mesothelioma par année.

Pour terminer, plusieurs recours collectifs sont en cours actuellement dans plusieurs pays du monde.  Les associations destinées aux victimes du mesothelioma telles que Mesothelioma International peuvent guider les victimes du mesothelioma à travers les différents recours en justice qui leur sont disponibles afin de recevoir une indemnisation adéquate pour rembourser les frais encourues par ce cancer du mésotheliome si rare mais si brutal.

2 Comments

  1. Re bonjour

    Toutes ces étapes se sont produits en moins de deux ans.

    Jusqu’en 2010 il passait trois mois en Floride.

    L’essoufflement commencé en avril 2012, il est allé voir le médecin de famille, lui a dit je ne peux t’envoyer voir quelqu’un pour le cœur.

    Donc pris rendez-vous chez Fides- seulement arithmie ne revient que dans un an.

    Donc pris rendez-vous avec un othorino- dit tu n’as rien mais par contre si tu te sens comme cela, essoufflé je ne partirais pas pour la Floride, pas allé.

    Donc retourné chez son médecin de famille, fait passé un scan,vu quelque chose, donc dit je prend un rendez-vous avec le pneumologue pour toi, sinon ce sera trop long..

    Le pneumologue dit c’est rare qu’un patient rente en pensant qu’il y a un cancer et sort avec rien ???

    Retourné chez le médecin, passé un second scan et avait un cancer….

    Bien à vous

    Renée Falardeau

  2. Bonjour

    Mon conjoint est décédé en janvier 2012 d’un cancer du poumon.

    Il a travaillé 40 ans pour la Dosco, usine ou il y avait de l’amiante.

    J’ai plusieurs amis qui travaillait pour la même compagnie et trois en sont décédés aussi en dedans d’un an mon conjoint et les trois autres.

    Et trois autres amis, dont un a recu une indemnisation et un autre a commencé les démarches.

    Lorsque la personne est décédé, est-ce que la conjointe à droit au même chèque?

    Car pour mon conjoint, il faisait trois marches par jour, et en dedans de quelques mois, ne pouvait plus monter les côtes,excessivement essoufflé, le reste suivi…eau sur un poumon, ensuite les deux, cancer, douleur, essoufflement,fatigue,sécheresse de la bouche, perted’appétit,anxiété….

    Merci à l’avance

    Renée Falardeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *