Loisirs

Terre-neuve un jour, terre-neuve toujours

Il n’arrive rien pour rien….
Il y a 8 ans, j’achetais chez Sylvie une première boule de poils, une petite femelle, Chinook qui en plus de ma charmer par son tempérament vivant et protecteur était a mon plus grand plaisir… grise. Au bout de quelques semaines, je devais me rendre à l’évidence que cette boule de poils qui mettait dans de joie dans ma vie devait déjà nous quitter. Elle ne viendrait jamais une grosse et grande chienne, ses pattes avants allaient l’immobiliser au sol avant. Déjà les signes étaient visibles et 4 des chiots de la portée en sont atteint a des degrés diverses.

Je du me résoudre à retourner le chien chez Sylvie qui se chargerait de la remplacer lorsque possible. Le drame, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps… mes économies de plus d’un an et mon rêve s’envolait. 6 mois plus tard Sylvie me rappelait pour m’offrir une petite boule de poils noire et blanche. Je n’étais pas prête mais à force d’arguments, Sylvie me convainc d’aller voir les chiots et un peu a contre cœur, je choisie une belle petite femelle. Celle-ci en l’honneur de la première, gardera le hook si cher à mon coeur et s’appellera mlle Nanook.

Honnêtement, j’ai mis presqu’un an et demi à aimer Nanook pour ce qu’elle était vraiment: douce et patiente. Malgré que je regrette encore parfois ma petite boule grise, Nanook a apporté énormément dans notre vie:

1- Elle m’a permis de rencontrer Pascale qui avait le frère de Nanook. Peut-être que sans Nanook et Goliath, Passion terre-neuve n’existerait pas encore.
2- J’ai aussi passé beaucoup de temps sur internet et rencontrer plein de gens super gentils.
3- Nanook m’a permis de connaître les joies d’avoir des chiots, chose que ma petite boule grise n’aurait pas pu faire.
4- De part sa douceur, elle a conquis le cœur de plein de gens, écouter mes peines et celles de mon conjoint, elle a aussi permis à de nombreux enfants de vivre une expérience positive et agréable avec les chiens.
5- Elle m’a appris a aimer les petites choses de la vie et prendre le temps d’être et de donner. Son regard a lui seul faisait fondre toute trace de colère ou de frustration.
6- Elle a connu , notre 3 et demi de Montréal, notre maison dans le bas du fleuve, nos joies mais aussi beaucoup de moments plus sombres.

Aujourd’hui Nanook n’est plus, parfois, en regardant Goliath et Mary Poppins je revois ma Nanook et j’envie un peu le plaisir de Marie et Pascale d’avoir encore leur chien.
D’autres chiens ont passés dans notre vie en même temps que Nanook: Pacane, le labrador de la Fondation Mira, Tux le terre-neuve Nautique et Majie qui a usée notre patience par ses fugues répétées, nous a données des peurs bleues lorsque nous allions la chercher sur la route 132. A toute les fois, je me promettais bien de l’enfermer ou de la retourner chez Sylvie. Je n’avais jamais eu de chien qui fuguait, je ne voulais pas cloturer ma cours uniquement pour elle. Puis, la fin de semaine ou nous avons fait euthanasiée Nanook, il y avait une rencontre de Passion terre-neuve. A contre-coeur un peu, je suis allée à la rencontre… me disait que je devrais expliquer a tout le monde pourquoi Mlle_nanook n’était pas là. Mais c’est un peu a ce moment-là que j’ai réellement réaliser la porter d’une deviser que je dis souvent: IL N’ARRIVE RIEN POUR RIEN . Lors de cette rencontre terre-neuve, j’ai retrouvé un couple d’ami, Dany et Guylaine, que je n’avais pas vu depuis près de 10 ans, couple à qui je dois l’amour du terre-neuve et ma rencontre avec l’Elevage Elsa. Majie, qui semblait ne rien vouloir savoir de notre vie a tout d’un coups manifester la plus belle preuve d’attachement qui soit a mon égard, elle a refuser de suivre quelqu’un d’autre pour rester avec moi. Malgré le peu temps qu’elle a eu parmi nous, cette chienne m’a appris beaucoup sur l’importance de s’écouter, de faire confiance à la vie. Je demeure encore plus convaincue aujourd’hui qu’IL N’ARRIVE RIEN POUR RIEN. Les gens et les animaux n’entrent pas pour rien dans notre vie et ils n’en sortent pas n’ont plus pour rien. Merci Nanook, Majie et tous les autres poilus qui ont fait partie de ma vie et qui m’ont permis d’être ce que je suis aujourd’hui.

Encore aujourd’hui, il y a des terre-neuves dans ma vie. 3 boules de poils: Vic, Gemma et une toute nouvelle, Maggy. Je crois qu’il est simplement important de bien choisir la race qui nous convient, de le faire avec des gens qui sont soucieux de leur animaux et d’investir un peu de temps pour faire de notre compagnon, un FIDELE compagnon. Il saura nous le rendre au centuple. Bonne recherche et beaucoup de plaisir avec vos ploilus.

Vous pouvez aussi découvrir la vie de Vic, Gemma et Maggy sur mon nouveau blog ! http://maitre-vic.blogspot.com/

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *